C’est une île, une île bretonne. Elle est belle, battue par les vents. Elle me fascine. Je suis restée dedans, j’ai cherché dans ces buissons le silence pour mieux l’écouter. À l’automne, elle est l’île des hommes oiseaux. J’ai suivi les pas de ces hommes qui ne suivent pas les chemins.

Stang ou l'île des hommes oiseaux, Self-published, first in 2017-second in 2019

Using Format